Chinois à la poire et aux pépites de chocolat

Bonjour,

Il y a quelques jours, la blogueuse Virginie Moreau m’a informée qu’elle organisait un concours. Je suis donc allée chercher une jolie recette de son blog : Le chinois à la poire et aux pépites de chocolat. J’ai donc testé sa recette et nous nous sommes régalés ! Je trouve que les poires apportent un réel plus, dans ce gâteau, et le referai sans hésitation.

portrait de famille concours
 

Crème pâtissière :

500 g de lait

2 oeufs entiers

40 g de sucre

40 g de farine

1 sachet de sucre vanillé ( ou 1 cas de Sucre vanillé fait maison )

1 cas d’arôme vanille

 

Pour le chinois :

210 g de lait

1 sachet de levure de boulanger ou 8 g de levure fraîche ( j’ai mis 8 g de levure SAF )

500 g de farine

2 cas de sucre

2 sachets de sucre vanillé ( ou 2 cas de Sucre vanillé fait maison )

4 jaunes d’oeufs

100 g de beurre ramolli

 

100 g de pépites de chocolat noir

1 poire

 

Commencer d’abord par faire la crème pâtissière :

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec les sucres, puis ajouter la farine et fouetter jusqu’à ce que cela soit bien homogène.

Faire bouillir le lait, le verser sur la préparation précédente en mélangeant bien puis remettre le tout sur feu doux en remuant sans arrêt jusqu’à ce que la crème épaississe.

Image

 

Laisser refroidir puis réserver au frigo.

 

Pour le chinois :

Faire tiédir le lait, y ajouter la levure et les sucres et laisser fondre le tout pendant 10 mn.

Dans un saladier, mélanger la farine, le beurre et les oeufs ( avec les doigts ) et y verser doucement le mélange lait/levure/sucres.

Pétrir à la main pendant 10 mn.

Former une boule de pâte et la laisser lever pendant 1h à température ambiante. (comme il fait un peu froid, je l’ai mise dans mon four légèrement préchauffé pour qu’elle lève à une température de 25-30°C)

Image

Dégazer la pâte et l’étaler en un grand rectangle à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ( 35 par 45 environ ).

Image

Étaler la crème pâtissière sur le rectangle de pâte.
Mettre les pépites de chocolat par-dessus.
Éplucher la poire et la couper en dés en enlevant le coeur, et les disposer sur le tout.

Image

Rouler le tout afin d’en faire un long boudin.
Découper ce boudin en 8 ou 9 gros morceaux à l’aide d’un couteau, puis les déposer à la verticale dans un moule graissé. ( il ne faut pas trop les serrer les uns aux autres et il y a des espaces entre les morceaux de boudin, c’est normal ).

Image

Laisser lever pendant 1h à température ambiante.

Dorer avec du lait sucré et enfourner pendant 20 mn à 180°C, puis 10 mn à 150°C.

Le sortir du four.

 

Laisser tiédir un peu le chinois et préparer un sirop en faisant fondre une cuillère à soupe de sucre avec un peu d’eau (ou on peut faire bouillir 4 cas de gelée de fruits avec 2 cas d’eau ), badigeonner avec sur toute le surface de la brioche pour la faire briller.

Laisser refroidir totalement le chinois avant de pouvoir le déguster.

Image

Et voici ma réalisation !

 

 

Advertisements

Premier post: une petite brioche

Bonjour à tous !

Voila un petit moment que j’hésite à créer mon propre blog mais ça y est, je me lance.

Il sera très certainement consacré en grande partie à la pâtisserie, dont je suis une fan inconditionnelle, mais également à quelques recettes de cuisine qu’il m’arrive de réaliser de temps en temps.

Je vous présente donc ma première réalisation : une brioche à huit tresses ! (Oui oui, bien 8) J’ai suivi la recette de Mercotte que je vous réécris ci dessous parce qu’elle est parfaite à mon sens

  • Ingrédients

250 g de farine T55, 250 g de farine T45, 10 g de sel, 40 g de sucre, 3.5 cl soit 35 g de lait, 300 g d’œufs, 20g de levure biologique, 250g de beurre,  1 oeuf et une pincée de sel pour la dorure.

Dans la cuve du robot muni du crochet pétrir quelques secondes  les farines, le sucre, le sel, la levure émiettée à petite vitesse, ajouter le lait et 2/3 des œufs pour obtenir une pâte homogène, ajouter  le reste des œufs et pétrir 10/15 minutes à vitesse moyenne. La pâte doit se décoller des parois. Incorporer petit à petit le beurre froid en morceaux à petite vitesse et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène. La garder suffisamment molle pour un résultat moelleux. Filmer au contact et laisser doubler de volume. (J’ai laissé 45min/1h) Dégazer et aplatir la pâte, la filmer au contact et bloquer au froid 10 min. Diviser le pâton en 8 portions égales les aplatir les replier au 2/3 puis les rouler en boudins juste un peu plus longs que la longueur finale de la brioche.

1_Simon.jpg

En cours de  tressage

Technique de tressage 8 branches, courage :

Attention, quand on change de place chaque boudins de pâte, il faut à chaque fois prendre en compte les nouveaux numéros.

8 en dessous de la 7, 7 passe en 1 par dessus, 2 dessous la 3, 3 passe en 8.
1 passe en 4 par dessus, 7 dessous la 6 puis va en 1, 8 passe en 5, 2 dessous la 3 puis va en 8  
et ainsi de suite. Répéter la ligne en rouge jusqu’à épuisement des longueurs de boudins.
Façonner la tresse en nattant les 8 boudins, laisser doubler de volume, dorer* et enfourner sur plaque chaude dans le four préchauffé à 220°. Baisser immédiatement la température à 175° et cuire 20/25 min en terminant éventuellement à 150° les 5 dernières minutes.

Et voici le résultat : Une brioche bien beurrée et levée avec une mie filante.. Délicieuse !

2013-12-08 15.26.302013-12-28 12.14.40

A bientôt !